La sécurité des scanners laser

LASER est l'abréviation de Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation, et les lasers sont utilisés à des fins très diverses. Les endroits les plus courants où les lasers sont rencontrés sont les souris optiques, les lecteurs optiques et les lecteurs de codes à barres, comme ceux que l'on trouve dans les épiceries. Ceux-ci sont tous considérés comme des dispositifs sûrs et votre entreprise peut les utiliser sans équipement de sécurité supplémentaire.

Classification OSHA

Les scanners laser sont considérés comme des appareils de classe II par l'OSHA, l'Occupational Safety and Hazard Administration. La définition d'un appareil de classe II est limitée aux niveaux de sortie laser de 1 milliwatt ou moins et sont limités à la lumière visible, le plus souvent les lasers rouges. Les souris optiques et les lecteurs DVD sont également des appareils de classe II ; un lecteur Blu-ray est un appareil de classe II avec un laser à longueur d'onde bleue.

Exigences de sécurité

Les exigences de l'OSHA pour les appareils laser de classe II sont une étiquette de mise en garde. Aucun équipement de sécurité supplémentaire n'est requis. Une étiquette de mise en garde de classe II typique comporte des consignes de sécurité pour une manipulation en toute sécurité, notamment «Ne pas regarder dans le faisceau». Alors que la réglementation OSHA spécifie la classification du laser, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a une compétence spécifique sur les scanners laser et les lecteurs de codes à barres.

Risques pour la santé

Les lasers de classe II ne présentent pas de risques de brûlures sur la peau non protégée ou d'effets thermiques. Ils présentent un risque potentiel s'ils sont projetés dans les yeux pendant une période prolongée, bien que le réflexe naturel d'éloigner les yeux des lumières vives rend cette tâche difficile à réaliser dans des environnements réels. Même ainsi, la plupart des endroits qui utilisent des scanners laser les ont truqués, il est donc difficile de les diriger vers le visage d'un employé ou d'un client.

Lasers dangereux

Les lasers ne sont pas limités au spectre visuel. Les lasers infrarouges aux dixièmes d'onde de 780 à 1800 nanomètres (près de l'infrafred moyen) peuvent causer des lésions rétiniennes et ne déclenchent pas la réaction naturelle de l'œil à la lumière vive. Les lasers à excimère fonctionnant dans la gamme ultraviolette (400 à 180 nanomètres) peuvent provoquer des brûlures de la cornée. Les lasers de puissance plus élevée peuvent causer des dommages semblables à des coups de soleil sur la peau exposée et, dans les cas extrêmes, enflammer des matériaux inflammables. Lorsque vous travaillez avec des lasers dangereux, des lunettes de protection spécifiques doivent être disponibles pour filtrer ou bloquer une longueur d'onde de la lumière.